mardi 22 février 2011

Petite histoire d’adduction d’eau à Montpellier

Par Nicole Heintz. Enfin, en 1752, un Arrêt du Conseil d'État du Roy (Louis XV) autorise que les eaux des fontaines Saint-Clément et Boulidou soient conduites sur la place du PEYROU....

dimanche 20 février 2011

samedi 19 février 2011

Une rando initiatique. (Midi-Libre 16/02)

« Nous souhaitons d'abord mettre en exergue la notion de balade familiale du fait qu'elle se meut en espace de rencontres et d'enrichissement. Au-delà de l'échange et du partage avec les autres secteurs traversés, nous proposons de découvrir celui-ci à travers son histoire, sa flore et un paysage urbain en pleine mutation.». Tel est l'objectif de Boris Bellanger, président de l'association. Une réunion est prévue samedi 19 février, à 11 h, à La Cigale. Les autres quartiers (Saint-Clément, les Cévennes et Malbosc) sont également conviés. Voir Midi-Libre.

Et si l'aqueduc accédait aux trois 'p' : patrimoine, (coup de) projecteur, populaire (Midi-Libre 16/02)

Après avoir mis au jour son cheminement, les bénévoles de Ceven ont eu l'idée ! Celle qui reste maintenant à porter en 2011, pour laquelle ils doivent convaincre : inscrire l'aqueduc aux journées européennes du patrimoine, avec des actions destinées à éveiller la curiosité. Une balade, une marche, une via ferrata ou presque ça.   « Si on veut créer un déclic dans la population et montrer l'originalité dont bénéficie Montpellier par rapport aux autres villes de France, il faut que l'on puisse accéder au premier niveau de l'ouvrage » voir Midi-Libre

L'aqueduc Saint-Clément (Midi-Libre 16/02)

Il appartient à la Ville sur toute sa longueur
L'aqueduc est naturellement un trésor à ne pas cacher.   « Un itinéraire vert est disponible sur plus de dix kilomètres. Aujourd'hui, Montpellier peut bénéficier d'une implantation au sol normalement non spoliée. La Ville a compris l'intérêt de ce patrimoine avec la rénovation du château du Peyrou ; des tronçons entiers ont été aménagés depuis quatre ans. Le dernier sera bientôt inauguré, au niveau de la croix de Lavit et de la Lyre », se félicite François Gaubert   . Voir midi-libre